Dans d’autres pays comme le Royaume-Uni, l’Irlande et l’Australie, l’introduction de codes de conduite pour les détaillants en alimentation les a aidés à créer des environnements équilibrés et compétitifs qui renforcent l’approvisionnement alimentaire national.

Lorsqu’il s’agit de comparer les succès de l’introduction d’un code de conduite dans d’autres pays, certains rapports soulignent que le code présente de nombreux avantages pour les consommateurs. Par exemple, au Royaume-Uni, un rapport (en anglais seulement) du Department for Business, Energy & Industrial Strategy conclut que: « Les grands détaillants, la plupart des fournisseurs et d’autres acteurs de la chaîne d’approvisionnement alimentaire, ont déclaré que le GCA [le Code] a créé des conditions de concurrence et n’avait pas limité la capacité des détaillants d’épicerie du Royaume-Uni à être compétitifs et à proposer une bonne offre aux consommateurs ». En outre, depuis 2015, le rapport annuel du GCA (en anglais seulement) a signalé une baisse régulière des plaintes des fournisseurs liées à de nombreuses pratiques commerciales déloyales de la part de grands détaillants en alimentation: retards de paiement, frais liés aux prévisions et aux promotions, paiements pour un meilleur positionnement, “payer pour rester” et accords de maintien des marges, problèmes de livraison « drop and drive », plaintes des consommateurs et réclamations contre les fournisseurs pour des prétendues « erreurs ou omissions de facturation historiques ».