Les grands détaillants soutiennent que l’adoption d’un code de conduite pour les détaillants en alimentation entraînera une hausse des prix des aliments et ne servira qu’à accroître les profits des fournisseurs canadiens. 

Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. 

Les fournisseurs et les grands détaillants en alimentation du Royaume-Uni, d’Irlande et d’Australie vivent depuis des années avec des codes de conduite similaires. 

Ces codes, élaborés pour remédier à des pratiques déloyales similaires de la part des grands détaillants en alimentation de ces pays, ont non seulement amélioré les relations commerciales entre les détaillants et les fournisseurs, mais ont également entraîné une baisse des prix à la caisse pour les consommateurs. 

Au cours des sept années qui se sont écoulées depuis que le Royaume-Uni a établi son « Groceries Supply Code of Practice », les prix des denrées alimentaires, indexés en fonction de l’inflation, ont diminué de plus de 8 %, tandis qu’au Canada les prix ont augmenté de 4 % au cours de la même période.  

Un code pour les détaillants en alimentation aide tout le monde: agriculteur, transformateur, détaillant et consommateur.