(OTTAWA, ON) – L’Association des transformateurs laitiers du Canada (ATLC) accueille les mesures annoncées dans le budget fédéral de 2021 pour soutenir les transformateurs laitiers touchés par les récents accords commerciaux comme un pas dans la bonne direction.

Les mesures d’indemnisation totalisant 292 millions de dollars pour deux accords, l’AECG et le PTPGP, permettront de soutenir les transformateurs sous gestion de l’offre alors que ces industries font la transition vers les nouvelles réalités du marché créées par les accords commerciaux.

« Les mesures annoncées dans le budget d’aujourd’hui constituent un très bon point de départ vers l’engagement du gouvernement à l’égard d’une « indemnisation complète et équitable » pour les transformateurs laitiers du Canada », a déclaré Mathieu Frigon, président et chef de la direction de l’ATLC. « Ce financement permettra de soutenir l’industrie alors qu’elle s’adapte à l’évolution du marché et il la placera en meilleure position afin de contribuer à la résilience du système d’approvisionnement alimentaire canadien, qui est souhaitée par les consommateurs canadiens ».

Le secteur laitier canadien a été durement touché par les récents accords commerciaux, une situation qui n’a fait qu’empirer avec les perturbations du marché liées à la pandémie de la Covid-19. Ensemble, les accès accordés en vertu de l’AECG, du PTPGP et de l’ACEUM vont accaparer 10 % du marché intérieur, ce qui entraînera des pertes annuelles de 300 millions de dollars pour les transformateurs laitiers du Canada lorsque ces accords seront pleinement mis en œuvre.

Bien que l’industrie se réjouisse de l’annonce d’aujourd’hui, il est à noter qu’elle ne tient pas compte des répercussions de l’ACEUM sur les transformateurs laitiers du Canada. Cette indemnisation, ainsi que l’attribution des permis d’importation de produits laitiers – connus sous le nom de contingents tarifaires – aux transformateurs laitiers, seront nécessaires pour permettre la viabilité à long terme du secteur laitier canadien, et assurer que l’engagement du gouvernement à une « indemnisation complète et équitable » soit respecté. L’ATLC continuera de travailler avec le gouvernement du Canada pour s’assurer que cet engagement se concrétise pour les trois accords commerciaux.

 

– 30 –

 

À PROPOS DE L’ASSOCIATION DES TRANSFORMATEURS LAITIERS DU CANADA

L’Association des transformateurs laitiers du Canada (ATLC) est l’association nationale de l’industrie canadienne représentant les intérêts de l’industrie canadienne de transformation laitière en matière de politique publique et de réglementation. Les membres de l’ATLC représentent certaines des marques d’aliments les plus reconnues au Canada, emploient plus de 24 500 Canadiens et Canadiennes et contribuent à hauteur de 16 milliards de dollars à l’économie nationale.