L’indemnisation des transformateurs laitiers lésés par les accords commerciaux

Le Canada a donné à ses partenaires commerciaux un accès sans précédent à son marché laitier national par le biais de l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’UE, l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) et l’Accord Canada–États-Unis-Mexique (ACEUM).

À eux seuls, chacun de ces accords constitue une menace importante pour le marché des produits laitiers canadien. Ensemble, ces trois accords déstabilisent le marché et freinent la croissance. On estime que les effets combinés de l’AECG, du PTPGP et de l’ACEUM se traduiront par une perte annuelle de 300 millions de dollars pour le secteur. De l’aveu même du gouvernement, ces pertes ne seront pas compensées par de nouveaux marchés d’exportation.

 

Un programme complet d’indemnisation commerciale est nécessaire

En remédiant aux répercussions des accords commerciaux, les transformateurs laitiers pourront investir et innover avec plus de confiance au Canada. Une indemnisation du gouvernement pour les répercussions de ces accords commerciaux sur les transformateurs laitiers du Canada contribuera à stabiliser les perturbations du marché et aidera les transformateurs à s’adapter aux nouvelles réalités du marché créées par un afflux de produits importés.

Le gouvernement s’est engagé à offrir une indemnisation complète et équitable aux transformateurs. Jusqu’à présent, le gouvernement a annoncé un financement de 100 millions de dollars pour compenser les effets négatifs de l’AECG, ainsi qu’un programme d’indemnisation plus étendu pour l’ensemble des transformateurs soumis à la gestion de l’offre – lait, volaille et œufs – dans le cadre du budget fédéral de 2021. Le Fonds d’investissement dans la transformation de 292,5 millions de dollars sera étalé sur sept ans afin de soutenir les investissements privés dans les usines de transformation. Lors des dernières élections, le gouvernement actuel s’est engagé à respecter ses engagements en offrant une indemnisation pour l’ACEUM au cours de la première année de son prochain mandat.

Ces dernières étapes sont importantes pour assurer un avenir solide aux transformateurs laitiers du Canada, ainsi qu’à ses producteurs. L’Association des transformateurs laitiers du Canada continuera ses efforts pour assurer que le gouvernement respecte ses engagements d’indemnisation.

L’industrie de la transformation laitière en chiffres :

  • 670 millions $ de pertes de rendement sur les investissements résultant de l’AECG
  • 730 millions $ de pertes de rendement sur les investissements résultant du PTPGP
  • Des centaines de millions de plus sont attendus en perte de rendement sur les investissements résultant de l’ACEUM
  • 7,5 milliards $ d’investissements réalisés depuis 2008
  • 16 milliards $ comme contribution annuelle au PIB canadien
  • 10 000 fermes laitières canadiennes soutenues par les transformateurs laitiers
  • 24 500 Canadiennes et Canadiens employés par les transformateurs laitiers
  • Masse salariale annuelle totale de 1,2 milliard $

Nouvelles et ressources

Voir les nouvelles, ressources et articles liés au commerce international.