Catherine Tokarz n’a pas toujours œuvré au sein de l’industrie laitière. Avant de commencer sa carrière chez Saputo et d’accéder au poste de vice-présidente principale, affaires gouvernementales, Catherine s’est éloignée du secteur laitier pour approfondir ses connaissances en commerce international. Lorsqu’elle est revenue au sein du secteur laitier, c’était pour relever un objectif de taille puisqu’elle représenterait l’un des plus importants transformateurs laitiers au monde.

« Notre secteur laitier est fort complexe », explique-t-elle. « Il y a toujours des défis à surmonter, des occasions d’affaires à saisir et des points de vue qui divergent — le tout rend le milieu fort intéressant. »

Catherine est reconnue comme étant une collègue et une concurrente avisée et stratégique. Au sein d’une industrie traditionnellement dominée par les hommes, il lui arrive d’être en minorité face à ses collègues masculins. Lorsqu’on lui demande de quelle façon elle compose avec cette réalité, Catherine offre le conseil suivant :

« Ne vous concentrez jamais sur le fait que vous êtes la seule femme présente, ne vous attardez pas à cela et n’y attachez aucune importance. Si vous souhaitez accomplir quelque chose, planifiez ce dont vous avez besoin pour y arriver et ensuite, faites-le. »

Toutefois, réussir sa carrière n’a pas été sans défis. Elle ajoute : « Il est difficile de trouver un équilibre entre le travail et la vie personnelle en gravissant les échelons d’une entreprise, et ce, peu importe votre sexe ».

« C’est un long cheminement et puisque les femmes continuent à rechercher et à obtenir des postes de gestion dans toutes les disciplines, ce n’est qu’une question de temps avant que nous ne parlions plus de cela comme d’un problème » ajoute Catherine.

 Vous avez une histoire intéressante à raconter ou connaissez quelqu’un qui en a une? Contactez Ciana Van Dusen à cvandusen@dpac-atlc.ca

Plus sur les Canadiennes et Canadiens innovateurs et travailleurs qui créent vos produits laitiers préférés ici!