L’épidémie de COVID-19 a entraîné des fluctuations rapides et imprévues de la demande pour de nombreux produits, notamment le lait et les produits laitiers. La fermeture presque complète du secteur de la restauration et l’évolution des habitudes d’achat dans les épiceries, en particulier, ont eu des répercussions importantes sur la demande des principaux produits laitiers. 

Partout au Canada, les producteurs et les transformateurs laitiers continuent de travailler avec leurs partenaires tout au long de la chaîne d’approvisionnement pour nourrir le pays alors que nous faisons tous face à des circonstances et des défis sans précédent. De plus, les producteurs et les transformateurs laitiers font don de volumes importants de produits laitiers aux banques alimentaires afin de soutenir les Canadiens dans le besoin.

Les changements spectaculaires de la demande et les défis connexes qui se font sentir tout au long de la chaîne d’approvisionnement ont rendu nécessaire l’élimination d’une partie du lait cru, ce qui est extrêmement regrettable et difficile. Une vache produit une certaine quantité de lait par jour et les agriculteurs doivent continuer à les traire pour qu’elles restent confortables et en bonne santé. Parallèlement, nous devons veiller à ce que la production soit maintenue, car les consommateurs sont de plus en plus nombreux à transférer leurs achats de produits laitiers vers les magasins de détail pendant la pandémie. Toute la chaîne d’approvisionnement travaille avec diligence pour réagir à ces chocs soudains et pour s’adapter aux changements de la demande de produits laitiers et d’autres aliments.

La dernière chose que les producteurs et leurs partenaires de la chaîne d’approvisionnement souhaitent, c’est de jeter du lait. Jour après jour, à longueur d’année, les producteurs et les transformateurs se consacrent à l’approvisionnement du marché en lait nécessaire pour nourrir les Canadiens.

Enfin, nous saluons les hommes et les femmes qui travaillent dur tout au long de la chaîne d’approvisionnement, de la ferme aux usines de transformation, en passant par les magasins de détail, les restaurants et les points de restauration. Ils travaillent tous très fort dans des circonstances sans précédent et nous remercions les nombreux responsables de la santé publique, les organisations, les travailleurs de la santé de première ligne, le personnel d’urgence et tous ceux qui, inlassablement, prodiguent des soins et travaillent pour contenir la propagation de ce virus.