Position de l’ATLC concernant les incidents de maltraitance ou de cruauté envers les animaux

L’ATLC et ses membres jugent inacceptable tout mauvais traitement infligé aux animaux.

Dans le cas d’un incident présumé impliquant de la maltraitance ou de la cruauté envers les animaux provenant d’une source crédible, il est attendu de l’ATLC et ses membres :

  • que les autorités provinciales suspendent le permis de production, et de ce fait, la collecte du lait d’une ferme impliquée;
  • que les autorités provinciales avertissent immédiatement les transformateurs laitiers d’une telle circonstance et que ceux-ci se voient fournir toutes les informations pertinentes;
  • que le lait d’une ferme impliquée ne soit pas livré aux transformateurs laitiers jusqu’à ce que l’assurance soit fournie par une inspection de bien-être animal effectuée par un tiers vétérinaire qu’il y a respect du Code de pratiques pour le soin et la manipulation des bovins laitiers et que la ferme est autorisée à expédier du lait par l’organisme provincial de réglementation compétent.

Politique de l’ATLC relative à la maltraitance ou la cruauté envers les animaux

En réponse à un incident présumé de maltraitance ou de cruauté envers les animaux provenant d’une source crédible, les membres de l’ATLC n’accepteront pas le lait d’une ferme impliquée jusqu’à ce :

  • qu’une inspection de bien-être animal effectuée par un tiers vétérinaire ait validé la conformité au Code de pratiques pour le soin et la manipulation des bovins laitiers; et
  • que la ferme soit autorisée à expédier du lait par l’organisme provincial de réglementation compétent.

Gestion des enjeux entourant le bien-être animal

Lettre aux autorités provinciales — Gestion des enjeux entourant le bien-être animal (25 juin 2014)