Le 1er octobre, le Canada a annoncé qu’il était parvenu à un accord avec les États-Unis et le Mexique après une année de renégociation de l’ALÉNA. Renommé Accord États-Unis–Mexique-Canada (AEUMC), cet accord offrira aux partenaires commerciaux un accès au marché de 4 % du marché laitier national canadien et apportera des changements importants à la politique laitière du Canada.

Que fait l’ATLC pour les transformateurs laitiers?

L’ATLC a fait valoir que le résultat final des négociations entre le Canada et ses partenaires commerciaux devait contribuer à la croissance économique des producteurs et des transformateurs laitiers. L’ATLC évalue présentement les impacts des concessions rapportées et travaillera avec les membres et les organisations provinciales de transformateurs, et le gouvernement canadien en participant aux groupes de travail qu’il a créés sur l’industrie laitière, pour déterminer les prochaines étapes.